La Jeune Millionnaire

IMG_6749

Cela fait déjà un bon moment que j’ai lu pour la première fois le livre La Jeune Millionnaire écrit par Éliane Gamache Latourelle (Ben oui, la nouvelle flamme de Joey Scarpellino). Bien que le livre dans son ensemble soit enrichissant et rempli de bonnes leçons, il y a quelques éléments qui sont davantage à souligner. À la suite de ma lecture, j’étais prête à  tout affronter. C’est quelques semaines, mois, plus tard que cet engouement a diminué, car j’ai oublié assez vite la raison de ma soudaine motivation. J’ai donc décidé de vous partager, dans cet article, des grandes lignes importantes du livre que l’on devrait se remémorer chaque jour afin d’être inspiré !

La première est bien simple à dire : crois en toi. Si tu n’as personne pour croire en ton succès, sois ton propre motivateur et ne cesse jamais d’y croire.

Vois ce que tu veux être, ce que tu peux être, et deviens-le même si tout le monde te répète que tu rêves en couleur. Normal, leur vie est grise ! – Éliane Gamache Latourelle

La deuxième chose à retenir c’est que pour réussir tu dois être constamment dans l’action. Évidemment, celui qui ne risque rien n’a rien. Si tu n’agis pas, ta situation ne changera certainement pas.

Ce qui m’amène à la troisième et la dernière, il faut arrêter d’avoir peur. Les conditions nécessaires afin d’agir ne seront jamais parfaites alors il ne faut pas se fier là dessus.

Le meilleur moment pour se lancer, c’est toujours MAINTENANT,  à quelques nuances, à quelques prudences près. Alors, cesse de faire du surplace, parce que tu ne crois pas assez en tes projets et surtout en… TOI ! – Éliane Gamache Latourelle

Si ce n’est pas déjà fait, je vous conseille certainement de lire ce livre afin de connaître tous ses petits secrets. Elle est certainement un bel exemple à suivre pour les femmes d’aujourd’hui et de demain. Pour ma part, elle m’inspire beaucoup !

Bonne lecture,

Lory Gagnon

Hey Suis moi sur mes médias sociaux | Facebook / Instagram / Bloglovin

Hors-norme

Moi j’achète plein de beaux vêtements, mais je ne l’ai mets pas par peur des abîmer. Je les plie et les ranges dans mon garde-robe en laissant l’étiquette. J’ai un walk-in rempli d’ensemble qui pourrait faire de ma vie de tous les jours un catway. Pourtant, j’opte toujours pour un vieux t-shirt et des leggings. Suis-je la seule ?

Ce n’est certainement pas de la paresse. Je crois simplement que, de nos jours, c’est difficile d’être belle. Ce que je veux dire par là c’est que nous sommes facilement overdressed bien que ce soit très joli. On a peur d’être trop chic, trop sexy, trop basic, trop toute quoi ! Pourquoi ne pourrions-nous pas simplement arborer le style comme on le veut et le changer chaque jour si ça nous tente puis être fières ? La réponse est simple: parce que l’on s’en empêche.

Le problème, c’est nous.

Je te montre, aujourd’hui, ce à quoi je ressemblerais lors d’une marche en plein air un bon dimanche matin ensoleillé. Et puis ?

Lory Gagnon


Hey ♡ Suis moi sur mes médias sociaux | Facebook / Instagram / Bloglovin