L’art du contouring

 

Cette fameuse magie du maquillage prend tout son sens avec cette mode qui est le contouring. Le contouring est en fait l’art de sculpter son visage avec du maquillage. Celle-ci est fondée sur un principe de base que tout le monde, du moins presque, connait. Ce principe est que les couleurs foncées font paraitre plus mince et les couleurs pales font paraitre plus grosse.  De plus, l’œil est attiré davantage par les éléments clairs que foncer. Le fait d’illuminer certains endroits mettra ceux-ci en valeur. Il s’agit donc de travailler avec différents tons de couleur pour améliorer l’apparence de certains traits du visage.

Les outils

Il existe plusieurs différentes palettes de maquillage fait pour le contouring. Les plus connus, selon moi, étant la palette Contour and Highlight kit de Anastasia Beverly Hills et la palette Shade & Light de Kat Von D. Cependant, tout ce qu’il faut est très basic. Tu as besoin d’une couleur plus foncée que ta peau ainsi qu’une couleur plus pâle. Si tu utilises un produit liquide, ton contouring va être plus précis que si tu utilises un produit en poudre. C’est donc un choix personnel quant au fini voulu. L’option liquide va être plus dramatique tandis que celle en poudre va être moins intense. Il est aussi possible d’utiliser les deux, soit en utilisant le produit liquide en premier et celui en poudre comme finition.

La forme du visage

Un autre aspect qui va différer d’une personne à l’autre est la façon dont la personne va faire ses contours. Évidemment, personne n’a les mêmes traits du visage et par le fait même, n’a pas les mêmes défauts. Ce n’est donc pas aux mêmes endroits que l’on va accentuer un trait avec la couleur pale et diminuer un autre avec la couleur foncée. Néanmoins, il existe un contouring basic qui se marie avec tous les sortes de visages. Il est possible, à partir de celui-ci, de modifier certains éléments afin de le faire convenir davantage à votre visage.

Le secret

C’est certain que le contouring, ce n’est pas l’étape que l’on priorise lors d’un matin pressé. Pour avoir un résultat qu’on aime, c’est certain qu’il faut y mettre du temps. Et les premières fois seront certainement les plus longues. Il faut mettre les traits aux bons endroits et les faire fondre avec le reste du maquillage par la suite. Le vrai secret du contouring c’est d’estomper, d’estomper, d’estomper jusqu’à ce que tout soit parfait ! C’est à ce moment que l’éponge devient ta meilleure amie. C’est certain que si tu utilises la poudre, toute l’application est différente, mais l’estompage reste un must.

Processed with Rookie Cam

 La technique

Voici ce modèle de base que plusieurs utilisent pour le contouring. Pour ma part, j’ai utilisé deux fonds de teint de teintes différentes afin de le faire. J’ai défini tout le contour de mon visage en incluant le long de ma mâchoire (non-visible sur l’image) avec la couleur foncée. J’ai illuminé mon front.  J’ai creusé davantage mes creux de paupières. J’ai mis de l’avant mes pommettes, les illuminant en même temps.  J’ai creusé mes os de joues afin de les définir et amincir mon visage. J’ai tracé des lignes foncées de chaque côté de mon nez pour l’amincir et puis une ligne sur le dessus pour l’illuminer. J’ai fait ressortir le dessus de mes lèvres tout en creusant le dessous pour les faire paraitre plus pulpeuse. Et voilà le résultat !

FullSizeRender
Avant / Après

 

 

Talk to you next week,

La TOMBOY.

response to “L’art du contouring” 1

Leave a Comment

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *